Quels sont les leviers les plus importants de réduction des émissions carbone liées à la construction d’infrastructures routières ?

Par Renaud DE MONTAIGNAC, COO d'ORIS

 

La construction de routes a un impact important sur l'environnement, lié à une grande consommation de ressources naturelles, d'émissions massives de carbone et de besoins de maintenance non maîtrisés à court ou moyen terme. 

Avec ORIS, notre ambition est de permettre à nos clients de trouver la solution de conception optimale pour leurs projets d'infrastructures linéaires. Sur la base de notre connaissance des matériaux locaux et des paramètres du projet, nous utilisons l'intelligence artificielle pour proposer des solutions alternatives au design initial permettant de réduire les émissions globales du projet.

À travers l'analyse de nos projets passés et en utilisant une approche de cycle de vie, voici les principaux leviers permettant la réduction des émissions de carbone d'une chaussée routière, depuis l'extraction de la matière première jusqu'aux étapes de fin de vie : 

 

- La disponibilité des matériaux locaux : Le transport des matériaux utilisés dans un projet est un facteur clé pour atténuer les émissions carbone. Plus ils sont locaux, moins il y a besoin de les transporter et donc moins il y a d'émissions carbone.

- Matériaux à faible teneur en carbone : Privilégier les matériaux à faible empreinte carbone représente un autre levier important pour réduire l'empreinte carbone d'un projet routier. Cela semble évident, mais en l'absence de données disponibles sur les matériaux à faible teneur en carbone les plus proches, ce n'est pas toujours simple.

- Matériaux recyclés : L'utilisation de matériaux recyclés tels que les déchets de construction et de démolition ou les matériaux d'excavation dans le cadre du projet est un autre levier important pour réduire l'empreinte carbone. Grâce à une analyse des flux de matériaux, nous pouvons développer des solutions d'économie circulaire qui évitent les émissions de carbone et réduisent la nécessité d'extraire des matières premières. 

- Optimisation des couches : En sélectionnant la bonne structure et les bonnes couches, adaptées à l'environnement local, aux contraintes et aux paramètres du projet, l'optimisation des couches offre un grand potentiel. L'ajustement de l'épaisseur des couches dans la conception finale peut offrir un gain supplémentaire pour la réduction du carbone. Il s'agit de trouver l'équilibre optimal sol/trafic.

- Anticiper les besoins de maintenance : Selon les matériaux choisis et la conception de la chaussée, différentes options d'entretien sont nécessaires. Les matériaux ayant un plus faible impact carbone peuvent nécessiter plus d'entretien. En comparant sur l'ensemble du cycle de vie, nous pouvons garantir le plus faible impact CO2 tout au long de la durée de vie d'une infrastructure.

Nous estimons le potentiel global d'amélioration de près de 50 % de réduction des émissions de carbone, en comparant les différents designs et sources d'approvisionnement.

ORIS permet de mieux comprendre les meilleures options de conception pour les projets routiers en termes d'émissions carbone. La plateforme calcule des données sur les options d'approvisionnement en matériaux locaux, le trafic, la météo, etc. à l'aide de l'intelligence artificielle au service de projets routiers plus responsables - de l’empreinte carbone aux coûts, en passant par l’économie de ressources naturelles, la sécurité et la résilience.

En savoir davantage dans cette video

Renaud DE MONTAIGNAC Directeur des opérations
Renaud 
DE MONTAIGNAC
Directeur des opérations
Oris - Theme Image Wave Oris - Theme Image Wave
Retour à l'aperçu